Journée de la femme Africaine : Deux activités majeures initiées par les agents du ministère des sports

Le 31 juillet de chaque année marque la Journée de la femme africaine. Pour cette édition, les agents féminins du ministère des sports ont marqué de leur empreinte cette célébration avec deux principales activités.

Le sport est un ensemble d’exercices physiques. Qui dit exercice physique, dit bonne santé. Alors, l’accent a été mis sur cet aspect pour faire passer le message lors de la Journée de le Femme Africaine. Depuis mercredi dernier, elles ont débuté cette célébration avec une première activité. Elle consiste à sensibiliser la gente féminine sur le cancer des seins et du col de l’utérus. Une sensibilisation portant sur la force du sport à éviter ces deux maux qui deviennent plus fréquents.

Ce samedi, Jour J , les employées du ministère des sports ont lancé le projet ‘Stade de Kégué propre’. Elles ont entretenu les alentours du plus grand stade du Togo répondant à l’adage “un corps sain dans un environnement sain”.

On célèbre cette journée sous le signe de la femme africaine qui est une femme battante, travailleuse et courageuse, une femme qui se bat pour la cause à la fois pour sa famille et de sa patrie. En prélude à cette journée, nous avons organisé une séance de sensibilisation pour les femmes sur le thème “Comment prévenir le cancer des seins et du col de l’utérus”. Ensuite nous avons consacré aujourd’hui le 31 juillet à l’entretien du grand stade que nous avons au Togo. Ceci pour pouvoir marquer l’apport ou le soutien des femmes du ministère des sports à l’édifice sportif togolais“, a déclaré Madame Kpango Tambré, point focal genre au ministère des sports et des loisirs.

Le sport a beaucoup de vertus pour nous les femmes. Nos invitons toutes les femmes à beaucoup plus d’ardeur, de courage pour sortir et aller faire du sport même si c’est dans nos maisons, dans nos chambres, nous les invitons à s’adonner au sport et être en bonne santé pour contribuer au développement de notre pays“, a-t-elle conclu.

Rappelons que la Journée de la Femme Africaine a été instituée en 1964 grâce à Aoua Keita, une femme politique malienne.