Cyclisme : L’inusable Abdou-Raouf Akanga, nouveau champion du Togo

19

Il était attendu, il a été au rendez-vous. Abdou-Raouf Akanga reprend son titre de champion du Togo de cyclisme ce dimanche à l’issue du championnat national, obtenu en 2015.

Ce dimanche, la route d’Agoè (Carrefour deux Lions, Lycée d’Agoè, marché d’Agoè, rails) a été le circuit du championnat national de Cyclisme 2022. Après 120km de course (20 tours de 6km), c’est Abdou-Raouf Akanga qui franchi la ligne en premier et reprend son statut de champion du Togo avec un chrono de 3h 24′ 24″.

« … Je suis très heureux d’être là avec cette renaissance du cyclisme togolais. Sur les 5 dernières années, il y a beaucoup de choses qui ont été dites. Pour beaucoup, Raouf était fini. C’est une belle réponse, ce titre de champion du Togo… J’ai encore beaucoup de choses à donner au Togo et aux amoureux du cyclisme. Je me suis remis sérieusement au travail depuis quelques mois et ça commence à payer. Il faut qu’on encourage cette fédération et le ministère des sports qui nous suivent et nous soutiennent. C’est une joie de reprendre le vélo et d’avoir de nouveau le flambeau de champion du Togo. C’est juste le début et il y a encore beaucoup de choses à faire. Ce titre de champion ne va pas être juste de la figuration. Le Raouf des années 2015 et 2016 sera bientôt de retour. L’objectif, c’est de faire parler du Togo à l’international sur le plan du cyclisme« , a déclaré l’homme fort du club Kpalimé Cycling Project.

Justement, Abdou-Raouf Akanga ne pouvait remporter ce titre sans l’aide de son équipe (Kpalimé Cycling Project) lors de la course. Il a tenu à leur rendre hommage.

« Je ne serai pas ici sans mon équipe. Ça a été une course tactique. On ne gagne pas une course en étant juste le plus fort. Il faut avoir une équipe forte et être malin. Nos adversaires ont essayé de nous piéger. Il fallait être calme, garder son sang froid et gérer la course. C’est ce qu’on a fait. On savait qu’on était l’équipe à battre. C’est une réussite et l’équipe à bien travailler« , a-t-il conclu.

Le podium de ce championnat national de Cyclisme chez les Hommes est complété par Abinon Amen (Entente II de Lomé) et Bagnan Mounirou (Kpalimé Cycling Project) avec les mêmes chronos (3h 24′ 24″).

Notons qu’ils étaient 32 coureurs au début de la course. 12 ont abandonné en route. 20 ont tenu jusqu’au dernier tour.

John ATTISSO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.