Exclu – Essonana Daou (candidat aux Élections à la FETONAS) : « Mon projet à court terme est de construire une piscine Olympique »

11

Le 11 juin prochain, la Fédération Togolaise de de Natation et Sauvetage (FETONAS) va renouveler ses instances. Venu avec une nouvelle vision en vue de ressusciter cette discipline sportive, Essonana Daou, du club Liberté 1, postule au poste de président.

Son programme, son projet à court terme, ses motivations de venir insuffler une nouvelle dynamique à ce sport, tous ces aspects sont passés au crible lors d’une interview exclusive accordée à notre rédaction. Essonana Daou, candidat avec son slogan « Pour une rupture utile, se montre ambitieux et déterminé à faire de la Natation une référence au Togo.

Lisez plutôt !

L’Equipe228 : Qui est Essonana Daou ?

Essonana Daou : Je suis un jeune togolais, opérateur économique et informaticien de profession qui a un penchant pour la natation qui est son sport favori.

De quel constat êtes-vous parti pour deposer votre candidature au poste de president de la Fédération ?

– Sur ce point, il y a beaucoup à dire mais nous préférions dire simplement que c’est la manière dont la discipline est gérée. Je pense qu’on peut mieux faire. En grand amoureux de ce sport, il était temps de s’engager un peu plus et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous prônons une rupture utile avec pour nécessité la démocratisation de ce sport et la bonne gouvernance.

Qu’est ce qui fait la particularité de votre programme ?

– Mon programme est articulé sur trois axes : la gouvernance pour une bonne politique sportive et une modernisation de l’administration;

Le développement des infrastructures et les équipements afin d’accompagner les clubs et de renforcer leur fonctionnement sur le plan technique;

La compétitivité et la performance de nos représentants sur le plan international à chance égale pour tous.

Quelle est votre vision principale pour la natation togolaise ?

– Nous venons pour mettre fin à cette habitude où la Fédération tourne autour d’une seule personne. C’est un travail d’équipe et toutes les parties prenantes seront représentées. C’est pourquoi il faut poser la jalons pour qu’il y ait une continuité lorsque nous ne serons plus là.

Quel sera votre projet à court terme si vous êtes élu le 11 juin prochain ?

– Notre ambition est de nous doter d’une piscine Olympique de 8 couloirs +2, de 2,5 mètres chacun, une longueur de 50 mètres et 25 mètres de largeurs et 3 mètres de profondeur, notre pays le mérite et nous en sommes capable.

Puisque c’est l’élément principal pour la pratique de ce sport. Nous avons déjà discuté avec des partenaires prêts à nous accompagner dans ce projet vital pour notre Fédération et le développement de la pratique de la natation de compétition dans notre pays.

En dehors de ça, nous sommes aussi prêts à approcher des Communes qui ont des réserves qui pourront nous servir.

Quel sera votre travail dans la vulgarisation de la natation qui reste une discipline méconnue du grand public au Togo ?

– Sachant que nous aurons beaucoup à faire, nous allons tout commencer à la base, au niveau des écoles à travers un championnat scolaire qui va nous permettre de détecter des talents à Lomé tout comme à l’intérieur. Nous avons un programme dans lequel nous prévoyons créer des clubs dans chaque région et des Ligues. À part les championnats scolaires, nous allons aussi créer un championnat proprement dit à l’issue duquel les meilleurs de les meilleurs de chaque région vont se retrouver à Lomé pour une phase finale. Enfin, nous allons créer une équipe nationale digne de ce nom, encadrer par des entraineurs nationaux, bref, former des champions qui vont élever haut le drapeau togolais aux Jeux Olympiques de Los Angeles 2028. Il faut s’y préparer et ce sera notre marque à la tête de cette Fédération.

Interview réalisée par John ATTISSO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.