Interview/ 5 Questions à Maco Ampah Johnson, promoteur de « Karaté Challenge » : « …aujourd’hui nous en sommes à 6, demain nous serons 10 »

Pour la 7e année consécutive, Bassaï Ryu Karaté club organisera l’évènement de l’année : « Karaté Challenge » en collaboration certains partenaires de Lomé et avec la participation de 6 pays de la sous-région les 21 et 22 décembre 2019 au stade omnisports de Lomé, terrain de Basket-ball. A quelques semaines de la compétition qui a pris depuis trois ans une allure internationale, le promoteur Maco Ampah Johnson, ceinture noire 6e dan, arbitre international et secrétaire général de la Fédération Togolaise de Karaté, dresse le point des préparatifs.

Karaté Challenge c’est pour bientôt, les 21 et 22 décembre 2019 à Lomé, où en êtes-vous avec les préparatifs ?

En effet nous sommes à quelques jours de la 7è édition du tournoi international Karaté Challenge et nous pouvons dire que les préparatifs vont bon train malgré les difficultés liés au “nerf de la guerre”.  6 pays à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Niger, le Nigéria ont confirmé leur participation en plus des clubs togolais. Ceci augure une belle fête en Kumité et en Kata.

Vous avez abordez le point compétition, pour cette 7e édition, à quoi doit s’attendre les participants?

Pour cette édition, nous voulons permettre à tout le monde de participer à une compétition internationale et donc toutes les catégories sont mises en jeu c’est-à-dire poussin, pupille, benjamin, minime, cadet, junior et senior en dames comme en hommes en Kumité comme en Kata. Autrement dit, la compétition est ouverte aux pratiquants qui ont à partir de 4 ans. Aussi, nous envisageons l’application du nouveau système de notation en Kata.

Qu’est-ce qui fait la force de votre organisation ? On constate que la demande en termes de participations étrangères s’agrandit chaque année et l’on est passé d’une journée de compétition à deux jours ?

On ne peut pas danser et s’apprécier à la fois, cependant, je reconnais que nous avons une équipe d’hommes et de femmes assez dynamique et déterminée pour offrir du beau spectacle à chaque occasion.  Je dois souligner en outre un autre élément important c’est l’ambition mêlée de la responsabilité et d’un ferme engagement. Voilà ce qui fait notre force et d’ailleurs je tiens à remercier tous les membres de mon équipe. En effet, quand vous mettez du sérieux dans toute initiative, l’évidence est qu’avec la grâce de Dieu vous irez de l’avant. On n’était à deux pays participants aujourd’hui nous en sommes à 6, demain nous serons 10.

Bassaï Ryu dispose-t-il des moyens de sa politique ?

J’ai l’habitude de dire “n’attend jamais les moyens pour prendre une initiative… “. Il est clair que les seuls véritables moyens dont nous disposons sont l’idée et la ressource humaine. Nous courrons dans tous les sens pour trouver ” le nerf de la guerre” cependant, notre détermination nous permet d’y arriver. Il est à relever certains changements sur le plan organisationnel. Cette fois-ci l’accès au lieu de la compétition sera payante. L’option d’une entrée payante est en réalité notre manière de marquer le sérieux que nous cherchons à apporter à l’organisation d’une part et de l’autre à engendrer des entrées pour amortir les dépenses effectuées. Nous avons fixé des prix insignifiants 200 FCFA pour les enfants et 500 FCFA pour les adultes. Je crois que c’est prenable et nous lançons un appel pour que le stade déborde.

Vous venez de donner un premier message en demandant à la population de se déplacer massivement pour ces deux jours d’évènement, d’autres appels qui vous tiennent à cœur ?

A l’endroit de la population, je dirai que notre pays sera face à 6 autres.  L’enjeu est de taille et le soutien de tous est très indispensable. Depuis le début de cette compétition, une équipe médicale offre une consultation gratuite sur place. Cette équipe médicale sera renforcée par la présence de deux autres médecins pour offrir plus de soins gratuitement à tous ceux qui feront le déplacement et qui voudront bien profiter de cette opportunité. Pour finir, nous tenons à faire un clin d’œil à tous nos partenaires qui ont accepté nous accompagner sur cette 7è édition du tournoi Karaté Challenge.

Propos recueillis par Mawusse MELEGNA