Sandrine Thiebaud : “C’est grâce à Boukpeti que Claire Ayivon s’est qualifiée aux JO”

L’on ne le répètera jamais assez. Claire Ayivon, athlète togolaise en aviron, est une chance de médaille pour le Togo aux JO 2020. Elle nourrit de très grandes ambitions et veut combler les attentes du peuple sportif. Tout ceci n’aura pas été possible sans la bonne volonté de Benjamin Boukpeti.

Benjamin Boukpeti est une icône du sport togolais. Il reste et demeure, pour le moment, le seul médaillé olympique du Togo lors des Jeux Olympiques. Il veut que son pays ait plus de breloques et a initié plusieurs jeunes au Canoe-Kayak au lendemain de son exploit à Pékin. C’est de là que s’est révélée Claire Ayivon, porte-drapeau et athlète phare aux JO 2020. Un fait qu’a rappelé Sandrine Thiebaud-Kangni, présidente de la commission des athlètes au CNO-Togo.

Pour moi, l’olympisme a toujours été la preuve de l’universalité. Je crois que nos athlètes ont fait des performances à l’instar de Claire (Ayivon, NDLR) qui est qualifiée par ses propres moyens et ceux du CNO, et je trouve ça formidable. C’est aussi une héritière des actions menées par Benjamin Boukpéti qui était mon coéquipier aux Jeux Olympiques de 2004 et 2008. C’est grâce à lui et toutes les activités qu’il a dirigées au Lac Togo que Claire Ayivon s’est qualifiée aux JO. Je suis très fière de ça parce que les petites graines que l’on sème des rares fois que nous venons, portent leurs fruits“, a-t-elle déclaré à L’Equipe Sportive.

Claire Ayivon entame sa compétition Aviron skiff femmes ce vendredi 23 juillet à 1h GMT.