FNB Togo : Pourquoi Goungou s’en va !

14

Le samedi 18 décembre prochain, la Fédération Nationale de Basket-ball du Togo (FNB Togo) dirigée par André Goungou sera en Assemblée Générale Ordinaire Elective. Le président sortant qui n’est plus candidat à sa propre succession, ce sont Konrad Dagbovie, le deuxième vice-président sortant et dame Gina Adekambi qui sont des challengers. Après un mandat, André Goungou veut se consacrer à sa priorité.

                Successeur de Dr Nadouvi Lawson depuis 2016, le président de la FNB Togo, André Goungou, qui est en fin de mandat s’est confié à nos confrères de ahouevi.info. Le président sortant qui ne veut pas briguer un second mandat a expliqué les motivations qui sont d’ordre personnel. « J’ai des projets, je crois que j’ai le devoir de me mettre sur ma priorité », a-t-il avancé. Toutefois, il explique qu’il ne se retire pas du Basket-ball. « Ce n’est pas un retrait, mon mandat est fini. Et ce n’est pas que le Basket-ball ne m’intéresse plus, ça m’intéresse bel bien », a-t-il avoué.  En termes de bilan, même s’il préfère laisser les délégués votants apprécier les activités déroulées au cours de son mandat, il rappelle que son mandat a été touché pendant deux ans par la crise sanitaire qui a mis en berne toutes les activités sportives au Togo. Néanmoins, il relève que « nous avons eu trois championnats nationaux, deux CAN de 3×3, les deux premières éditions. Nous avons eu une phase éliminatoire des clubs champions qui a vu donc l’Etoile Filante aller à Maputo et nous avons fait beaucoup de formations, de stages… ».

                Sous son mandat, le Togo a figuré parmi le top 10 au classement 3×3 de FIBA. Par contre, le Togo absent des compétitions 5×5 a régressé au classement FIBA. Tout ceci lui laisse croire que « celui qui sera élu viendra avec ses idéologies et je suis sûr qu’il fera tout ce qu’il faut faire pour donner un meilleur visage au Basket-ball togolais ». Car, son vœu est que « tous les acteurs, joueurs, entraineurs, encadreurs, tous ceux qui interviennent dans le Basket-ball togolais fassent une union, que le Basketball puisse bénéficier de l’apport de chacun et que nous puissions retrouver le Togo à toutes les phases de compétitions africaine voire mondiale ».

                Avec altruisme, André Goungou a géré au mieux ce quinquennat à la tête de la FNB Togo. Parfois objet de critique, le président sortant n’a jamais baissé les bras et ne s’est avoué vaincu. Il affichait toujours un sourire pour montrer sa sérénité face aux situations délicates. Son souhait pour le renouveau du Basket-ball togolais doit être perçu comme un signe de nouveau départ. La balle est désormais dans le camp des acteurs de la balle orange au Togo.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.