Journée Internationale du Sport pour le Développement et la Paix : Le Ministère des Sports marque le coup pour cette première célébration

9

Dr Lidi Bessi-Kama, le Ministre des Sports et des Loisirs, a encore innové. Hier, le Togo a célébré pour la première fois la Journée Internationale du Sport pour le Développement et la Paix, proclamée depuis 2013 par l’ONU. Et c’est le canton de Dikpelelou qui a été choisi pour abriter cet évènement de taille.

Dikpeleou était l’attraction hier. Ce canton de la préfecture de Blitta a eu cet honneur d’accueillir les premiers responsables sportifs du pays pour célébrer cette Journée. Le Développement et la paix à travers le Sport a été le message essentiel prôné tout au long de cette célébration afin de renforcer le vivre ensemble.

Match de football, course d’athlétisme, danses folkloriques, ce sont les grandes activités qui ont meublé cet évènement. A l’issue de cette cérémonie, Dr Lidi Bessi-Kama dévoile sa motivation à initier cette Journée pour la première fois au Togo.

« La Journée du 6 avril qui a été instituée par l’Assemblée Générale des Nations Unies en 2013 a pour vocation d’utiliser les sports pour fédérer les nations et les peuples. Pour également porter les valeurs du sport au-delà du bien-être que procure le sport. Il peut être un vecteur de cohésion sociale pour l’ensemble des citoyens de par le monde. Cette célébration, nous l’avons voulu parce que l’actualité évoque les défis sécuritaires qui minent notre sous-région à savoir le terrorisme, l’extrémisme violent, la déperdition scolaire, les grossesses précoces. Tout cela ne font que retarder le développement. C’est pour ça autour du concept des Nations Unies, nous nous sommes dit qu’il faille porter cette information à tous les citoyens togolais pour que nous œuvrions tous pour la paix et le développement. Et le sport constitue un moyen privilégié pour la réalisation de cet objectif…« , a-t-elle déclaré.

Après cette célébration, les autorités sportives vont laisser un gros héritage à Dikpeleou ; le projet de construction d’un centre d’athlétisme.

La fête a été encore plus belle puisque l’équipe de Dikpeleou est venue à bout de celle de M’poti dans la séance fatidique des tirs aux buts (6-5), 0-0 dans le temps réglementaire lors du match d’exhibition.

John ATTISSO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.