« Il y avait des non-dits », Alaixys Romao explique sa longue absence en sélection

1 504

Cadre de la sélection, Alaixys Romao a connu une période creuse. Au temps de Claude Le Roy, il n’a plus été convoqué pendant un moment avant son retour définitif en septembre dernier avec Paulo Duarte.

Une apparition contre le Bénin le 24 mars 2019 et c’est parti pour deux ans et 5 mois d’absence avant de retrouver définitivement le nid des Eperviers avec le nouveau sélectionneur. Qu’est-ce qui s’est réellement passé ? Le milieu de terrain de 38 ans a tout dit dans une récente interview accordée à Oh My Goal.

« J’ai un caractère de têtu et quand quelque chose ne va pas, je le dis direct. J’avais de bons rapports avec le sélectionneur Claude Le Roy. Il y a des non-dits. Il y a des choses qui ont été dites qui n’étaient pas vraies. Il y a eu de mauvaises interprétations de sa part et de ma part aussi. Je n’ai pas voulu lui parler pour m’expliquer. Il a pris sa décision de ne pas m’appeler et moi je l’ai accepté tout simplement. Après le président (ndlr, de la FTF) me parle. Il y a eu un dialogue et on a remis les choses sur la table. J’étais revenu pour un seul match« , a-t-il révélé.

Malgré tous ces problèmes, Romao n’a jamais mis une croix sur l’équipe nationale : « J’attendais que les choses changent pour pouvoir revenir« .

Entre Alaixys Romao et les Eperviers, c’est une très longue histoire d’amour qui a commencé en 2005. Plus de 17 années passées en sélection. Et son retour sous Duarte en septembre lui a fait le plus grand bien.

« La sélection, c’était un bol d’air pour moi. Ça fait longtemps je ne suis pas revenu. J’ai fait un break de 4, 5 ans pour certaines raisons. Je suis revenu en septembre et ça m’a fait vraiment du bien. Beaucoup d’émotions quand je reviens en sélection. J’ai retrouvé une sélection avec une ambiance conviviale. Les jeunes avaient envie de travailler« , a-t-il conclu.

Avec l’Equipe nationale, Romao a connu des hauts et des bas. Mais, son amour pour sa patrie reste infini et inébranlable.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.